« Iramis », 08 juin 2012

Quand les radicaux sautent d’acide aminé en acide aminé !

Le stress oxydant subi par les divers éléments des cellules biologiques est un facteur important de leur vieillissement. Au-delà du métabolisme naturel, certains stress externes, tels que l'exposition aux UV, aux rayonnements ionisants, aux métaux lourds ou aux nanoparticules, conduisent à la formation d'espèces radicalaires qui sont l’élément déclencheur d'oxydation des composants cellulaires, en particulier les protéines.

Des chercheurs de l’Iramis et de la DSV (iBiTec-S) apportent un éclairage nouveau sur ces processus d’oxydation. Dans un article paru dans  « Angewandte Chemie », ils rapportent l'observation que les radicaux formés lors de l’oxydation des protéines ne sont pas figés, mais peuvent migrer entre acides aminés sur des distances nanométriques. Ils montrent ainsi le caractère non local des effets de la formation des espèces radicalaires, et en particulier des expositions aux radiations ionisantes.

L’étude de la réactivité radicalaire des acides aminés reste dans une large mesure à déchiffrer, pour mieux comprendre à la fois les mécanismes du vieillissement et les origines du vivant.

(Source : Q. Raffy, D.-A. Buisson, J.-C. Cintrat, B. Rousseau, S. Pin, J.P. Renault, Angew. Chem. Int. Ed. (2012) 51, p1–5.)

Chère lectrice, cher lecteur,

Nous sommes régulièrement sollicités quant à la prise de tel ou tel produit à base d’acides aminés en particulier, et il ne nous est pas possible de donner un conseil global. Néanmoins, nos collègues suisses allemands ont créé un portail dans lequel ont été analysés et évalués les produits et services des principaux fournisseurs d’acides aminés. Ce portail est désormais disponible en français : www.acides-amines.info

Nouveautés